Contenus, Stratégie

Pourquoi le site internet de votre propriété viticole doit être orienté vers la conversion avant d'être beau ?

Dans un projet de création ou de mise à jour de site, il y a toujours plusieurs équipes et façon de penser. Il y a ceux qui pensent qu’un site doit être le reflet de l’image de marque, et mettre des paillettes dans les yeux des internautes. Il y a ceux qui voient le site internet comme un moyen de convaincre des internautes à acheter ou à commander leur vin, à réserver une expérience œnotouristique… et il y  a ceux qui pensent que le site doit juste être créé car il est nécessaire d’avoir une visibilité en ligne, mais sans savoir ce qu’ils veulent. Dans tous les cas, la création d’un site internet fait partie d’une stratégie digitale globale.

Pourquoi un site beau mais pauvre en contenu ne sera pas efficace ? 

Si nous devions faire des métaphores viticoles, nous pourrions dire qu’un beau site qui n’appelle pas à la conversion, c’est comme :

  • Une vigne avec de très belles feuilles mais sans raisin 
  • Un chai avec de belles barriques en bois mais sans vin à mettre dedans
  • Ou encore une très belle bouteille de vin … sans bon vin !

Loin de nous l’idée de dire que le design est inutile, et qu’il suffit d’écrire une suite de mots les uns à la suite des autres sans prendre du temps sur la forme pour qu’il convertisse des visiteurs en prospects ou clients. Lorsque des consommateurs achètent du vin, ils peuvent être attirés par le packaging. En revanche, c’est ce qu’il y a écrit sur cette étiquette qui convertit, et surtout ce qu’il y a dedans qui fidélise et qui incite au rachat. 

Les éléments techniques (code html, vitesse de chargement…) et le contenu d’un site internet (son texte) sont primordiaux pour qu’il soit bien référencé dans les moteurs de recherche, dont Google, le plus connu. C’est ce qu’on appelle les techniques de SEO ( Search Engine Optimisation ). 

Si un site a de belles images, des  vidéos, de jolies couleurs, et est interactif mais qu’il n’a pas de texte, alors, il sera impossible d’y accéder autrement que grâce à un lien. La quantité de texte, l’ajout de mots-clés et de liens entre les pages permettent plusieurs choses essentielles à son succès  :

  • être visible sur les moteurs de recherche
  • convaincre les internautes qui sont sur votre site qu’ils doivent vous faire confiance

Un site internet efficace regroupe design et conversion 

Alors, comment construire son site pour qu’il génère des conversions et qu’il améliore votre image de marque ?

1/ Déterminer ce que vous souhaitez dire à vos visiteurs 

La première étape consiste à déterminer ce que vous souhaitez transmettre à vos visiteurs. Il faut répondre aux questions et problématiques qu’ils peuvent se poser :

  • Que pouvez-vous leur apporter ?
  • Pourquoi devraient-ils vous faire confiance ?
  • Quelles sont vos spécificités par rapport à vos concurrents ? (Terroir, AOP, Histoire du vignoble…)

2/ Hiérarchiser l’information pour créer des pages de site 

Une fois cela fait, il convient de découper et regrouper toutes ces informations pour en définir une liste de pages à rédiger et un plan de site (un menu principal, des sous-menus etc.).

Vient ensuite une grosse partie de la refonte ou de la création d’un site : la rédaction de toutes ces pages. C’est une tâche très intéressante mais qui demande du temps. Pour optimiser le temps, vous pouvez vous faire aider de rédacteurs externes (des free lances ou une agence spécialisée en marketing digital), qui auront en tête toutes les techniques SEO et les bonnes pratiques en marketing pour vous permettre de créer un site cohérent et efficace.

Lors de la rédaction des pages, pensez à : 

  • Ecrire idéalement entre 600 et 1200 mots par page;
  • Hiérarchiser l’information au sein de la page avec des grandes parties, des sous-parties;
  • Ajouter des mots-clés pertinents, des synonymes à plusieurs endroits de la page (attention, le texte doit être logique et cohérent et les mots-clés ne doivent pas représenter plus de 3% de la totalité des mots de la page);
  • Ajouter des liens internes pour faire progresser les internautes sur votre site internet, et les mener petit à petit jusqu’à la conversion.

Comment mon vin et mon vignoble peuvent-ils bénéficier du digital ? 

Nouveau call-to-action

3/ Ajouter des éléments pour optimiser la conversion  

Maintenant que votre squelette de pages est fait, il sera important de lui ajouter des éléments qui vont pousser à la conversion. Ce sont des boutons, des liens, des formulaires, des images, un bandeau … qui poussent le visiteur à vous contacter ou à passer à l’action (achat, réservation…). Sans ces éléments, vous pourriez passer à côté de ventes et contacts potentiels. 

Une fois que vous aurez listé la totalité des moyens de convertir que vous pouvez avoir sur votre site, il faudra choisir quels éléments vous mettez sur les différentes pages.

4/ Créer les éléments graphiques
 

Enfin, c’est à l’équipe de graphistes d’intervenir. A eux de mettre en forme tout ce texte que vous aurez préparé. Ils sauront comment mettre en valeur votre marque, améliorer la reconnaissance de marque, et comment les éléments peuvent être graphiquement complémentaires pour que les boutons, les formulaires soient bien visibles et incitent à être remplis ou cliqués. 

Comptez plusieurs mois entre le moment où vous décidez de faire une refonte de site et le moment de sa sortie. 

Découvrez comment l’agence Toutlevin a aidé le château Edmus dans sa refonte de site internet.

Lire l’étude de cas  https://agence.toutlevin.com/reference/edmus